BÂTIMENTS AGRICOLES

En plus du château, les cinq bâtiments agricoles ont gardé leur implantation moyenâgeuse autour de la cour et de la basse-cour. C’est principalement pour cette raison qu’ils sont eux aussi classés « Monument Historique ». En effet, les portes des Colombiers étaient toujours dirigées vers le manoir afin que le seigneur des lieux puisse surveiller l’endroit. Le verger et le potager se situaient dans la cour centrale, bien abrités au sein du clos masure. Enfin, la bassecour se trouvait plus bas, avec la mare et l’étable qui abritaient les animaux de ferme.

Le colombier

David Deschamps obtient le droit de Colombier en 1612. Avec le puits, c’est le bâtiment le plus ancien du domaine. Il est si bien conversé qu’il est encore possible de voir la date de construction gravée sur l’un des murs extérieurs.

La grange

Probablement restée inchangée depuis le XIIe siècle, la grange est la partie restante de l’ancien manoir au sein duquel vivaient les propriétaires avant la construction du château. L’édifice était alors bien plus grand et menait près de la charreterie.

Le puits

C’est le bâtiment le plus ancien du domaine. Ses pants en bois, sa margelle et son cabestan sont extrêmement bien conservés, chose rare pour les constructions agricoles datées de cette époque (XIIIe siècle).

La charreterie

Plusieurs éléments de son architecture laissent penser qu’elle a été construire après le manoir d’époque. D’après les recherches historiques effectuées, ce bâtiment aurait surtout servi à faire rouir le lin.

L’étable

Située près de la mare ancestrale et du poulailler, elle accueillait les animaux de la ferme : des vaches, des cochons, des moutons, des poules, des canards…